Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 18:34

 

Du 21 juin au 4 juillet 2011, vous êtes invités à découvrir, dans le contexte du Dressing, trois vidéos de Florence Babin : Atra bilis, Phèdre (la démangeaison des ailes), Aux Eclats.

 

Ces trois vidéos, s'inscrivent dans une série de sept travaux abordant la question de l'autoportrait en vidéo, médium au travers duquel Florence Babin explore les différentes facettes du « je ». Dans Atra bilis, les 5 secondes extraites d’un film Super 8 filmé par son père alors qu’elle était enfant, sont refilmées par la vidéaste, en numérique et retravaillées au montage afin de mettre en exergue des thématiques (désir de vol / dialectique ascension-chute / corps en mouvement – mouvements du corps / montage et chorégraphie / rapport au temps / hybridation de l’image … ) que l’on retrouve dans ses travaux de plasticienne, notamment dans les vidéos Phèdre et Aux Eclats (réalisées à partir de performances « auto-filmées ») présentées dans cette même programmation.

 

Florence Babin

© Florence Babin 2007

 

Atra bilis, 2007, vidéo numérique couleur et noir & blanc, 5’35''. Son : création Florence Babin.

 

Atra Bilis est un autoportrait réalisé à partir d’un extrait de film familial Super 8 refilmé d’après projection sur support numérique. Que voit-on ? Dans une lumière crépusculaire, la démarche volontaire et déliée d’une enfant qui tourne le dos à celui qui la filme et semble attirée par la vaste étendue marine qui s’étale devant elle. C’est la répétition et la variation de la séquence originale d’une durée de 5 secondes, recomposée à la manière d’une chorégraphie qui est constitutive de cette balade aux notes mélancoliques. L’image originairement dans le regard de l’autre, devient par la réappropriation journal intime.

 

Florence Babin

© Florence Babin 2004

 

Phèdre (la démangeaison des ailes), 2004, vidéo numérique noir & blanc, 2’30''. Son : création Florence Babin.

 

Dans sa vidéo intitulée Phèdre (la démangeaison des ailes) Florence Babin filme l’espace du corps comme espace émotionnel et montre au travers de ses micro-mouvements le mal être d’un personnage ambigu empêtré dans son propre corps. Clin d’œil à la danse contemporaine, le rythme lancinant, de l’image et du son, en une accélération symptomatique, entraîne la danseuse dans un tourbillon vertigineux, la conduit dans une chute au ralenti, caractéristique du vol onirique, et la fait glisser hors du cadre.

 

Florence Babin 

© Florence Babin 2007

 

Aux Eclats, 2007, vidéo numérique couleur (monochromatique, dominante bleu) et noir & blanc,  5’20'' (Film 35mm noir et blanc filmé d’après projection en numérique couleur + DV numérique noir & blanc). Son : Combinandi .


Dans une société où l'on se doit d'être heureux et souriants, que cachent les sourires de façade ? Du rire aux larmes, entre jouissance et douleur, Aux éclats est une galerie de portraits choisis, extraits du film La Nouvelle Babylone, auxquels les différents "visages-pastiches" de la vidéaste se sont mêlés dans un montage mettant l'accent sur l'instant insaisissable du basculement d'un état émotionnel à un autre et sur l'ambiguïté de la confrontation des temps. L'aspect dramatique d'une violence sous-jacente est accentué par la bande son évocatrice de temps de guerre.

 

 

Présentation de l'artiste

 

http://www.florencebabinvideos.blogspot.com

 

Sélection :

DEA Arts Plastiques, mention Très Bien, 2004, Université Paris 1.

51e Salon de Montrouge, 2006, Montrouge.

Nuit Blanche, 2005-2008, Paris.

Mention spéciale, Shoot off, Festival d’Art vidéo, 2009, galerie Espace Canopy, Paris.

Optica Art Video Festival, 2006-2010, France (Paris), Espagne et Amérique Latine.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Le dressing - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Expositions