Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 14:59

Nous sommes ici pour une expo-projection de 18 vidéos d’artistes.

 


Ce OFF s’annonce comme une ramification en marge de la Nuit Blanche, et propose d’étendre cette exposition urbaine dans le moindre recoin de l’espace quotidien.

Il s’agit de s’immiscer dans l’infime, loin des lieux institutionnels dans lesquels il faut entrer, dans lesquels on sait qu’on entre ; loin des places publiques, historiquement liées à l’évènementiel et au spectaculaire ; et loin des grandes façades qui ont d’emblée pour fonction d’être démonstratives, de présenter un certain visage et d’affirmer un parti pris artistique/architectural…

Il s’agit aussi de proposer de l’art qui surgit et surprend en passant, qui s’accède non dans la foule contrainte et contraignante de la Nuit Blanche, non dans les longues files d’attentes, mais dans le flux individuel de la marche, dans une vitalité urbaine relativement habituelle, dans le petit geste, l'apparent hasard d’un œil qui se retourne ou d’un corps qui s’arrête.

Dans cette tentative de présenter des œuvres au plus proche et au plus direct, il s’agit ainsi non seulement de mettre en relation espace public et création artistique, mais d’ouvrir les frontières vers une zone confuse, fluctuante, incertaine, difficile à définir, dont il faut faire l’expérience, entre la petite vie quotidienne et la création usant des nouvelles technologies.


"Transparaître" est la thématique de cette exposition. Le trans pourrait désigner la modalité de cette présence étrange des vidéos, qui, lumières, traversent écran, vitrine, boutique, pour nous parvenir jusqu’ici, à la fois très proches et très lointaines.

Le trans n’est pas exactement confusion : ces vidéos à la fois sont dans la boutique et s’en démarquent. D’ailleurs, elles sont plus exactement à sa lisière, aussi bien par leur situation (entre écran au dedans et image qui apparaît dehors) que par les postures singulières de chacun des artistes. Chacune des vidéos travaille ce qui est en jeu dans cette boutique de vêtements anciens : l’image de soi, le corps, le rapport au monde, la mémoire... Ainsi le trans ne confond pas mais ouvre : à la fois marque sa différence par une coupure, et creuse une trouée pour faire advenir à la vue ce qui pourrait être les profondeurs de ce lieu.

Les vidéos s’enchaînent selon leurs thématiques qui s'inscrivent dans trois grands questionnements : sur le rapport du corps à lui-même, à l’espace et au temps. Des corps-à-corps avec soi-même : confusion-collision-apparition. Des identifications au monde : extension-perdition-immersion. Des évolutions par retournements : devenir-retenir-revenir.

 
Cette soirée est aussi le lancement d’une série d’expositions personnelles qui permettra au public de revoir les vidéos de ce soir (ici limitée à 3 minutes) en version complète, mais également d’autres créations des artistes ; Le Dressing sera déplacé dans l’autre boutique, au 8 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4è. La programmation sera diffusée sur le site du Dressing : http://ledressing.over-blog.net


Afin de garder trace de cette manifestation, un catalogue vous est proposé à 1 € ou + pour soutenir l’association. Il contient 4 visuels couleurs par vidéo, et des textes écrits par chacun des artistes. (20x20 cm, 12 pages / frais de port pour la France Métropolitaine : +1 € / s'adresser à ledressing@gmx.fr pour commander)

 

Je tiens à remercier Éliane Chiron et Hervé Penhoat, qui ont soutenu cette initiative, ont aidé à sa mise en œuvre et participé au jury pour le prix d’aide à la création. Je remercie la boutique Free’P’Star qui a permis cet évènement, financé le prix d'aide à la création contemporaine, monté l’espace d’exposition ; j’en remercie aussi bien les responsables que le personnel qui permet son fonctionnement au quotidien. Je remercie enfin les artistes qui ont accepté de se lancer dans cette aventure, pour la qualité de leur création et leur confiance.

Enfin, le moment attendu est venu... Je félicite l’artiste auquel est décerné le prix Free'P'Star d'aide à la création contemporaine : il s’agit d’Aurélie Garon ! Et j'invite chacun à venir découvrir plus amplement son travail lors de son exposition personnelle à venir dans le nouveau Dressing (les informations seront diffusées sur ce blog).

 

Belle Nuit OFF !

 

Anaïs Lelièvre

organisatrice de cette soirée

Partager cet article

Repost 0
Published by Le dressing - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Expositions